阿尔及利亚独立后的去法语化

发布时间:2022-04-11 19:39:25 论文编辑:vicky

本文是一篇法语论文代写,笔者在文中我介绍了阿尔及利亚国防化的历史背景,即从法国入侵阿尔及利亚到阿尔及利亚独立的整个过程,然后分析了阿尔及利亚独立后实施的反腐败政策。最后,深入研究了反腐败对阿尔及利亚的影响,分析了影响反腐败的因素,认为虽然反腐败没有完全成功,但对阿尔及利亚传统文化和民族认同仍有一定的促进作用。

Chapitre 1. Circonstance historique de la défrancisation

1.1 Invasion de la France en Algérie

La France s’ intéresse au Maghreb depuis longtemps, bien que l’Algérie aitconnu un faible niveau économique au 19ème siècle, elle a été la première étape pourque le gouvernement français occupe le territoire de Maghreb. Cependant, la Francen’est pas avancée l’Algérie sans raison, mais elle a lancé une invasion de l’Algériesous le prétexte d’une « l’ incident de l’éventail ». Personne ne peut imaginer que ledétonateur à l’origine de la guerre en Algérie était un éventail.

Pendant la période de la Révolution française, afin de répondre aux besoins de laguerre, le gouvernement français a acheté des nourritures en grande quantité à crédit àl’Algérie. Cependant, n’importe qui au pouvoir en France, ils n’ont eu l’intention derembourser cette dette, cet acte du gouvernement français a exaspéré le Daë[1] del’Algérie. La France a répugné à rembourser ses arriérés, le gouvernement del’Algérie a lui demandé de payer ces arriérés plusieurs fois mais la France n’a pasl’intention de les rembourser. Ce différend sur la dette dure depuis plusieurs années.Sans doute, le gouvernement algérien a cru que le gouvernement français a fait lafraude.

法语论文怎么写

1.2 Application de la politique d’assimilation française

En plus de cent ans de la colonisation française de l’Algérie, la langue et laculture de l’Algérie subit des changements profonds, le gouvernement français aenvahi l’Algérie non seulement pour occuper des terres algériennes, mais il espéraitque l’Algérie pourrait devenir une province subordonnée de la France. Au cours de lapériode coloniale, le gouvernement français, afin de stabiliser son régime, a permis àl’Algérie d’appartenir véritablement à la France, en utilisant la langue, permettant àtout le pays d’accepter la culture française de l’intérieur vers l’extérieur, afin demodifier l’Algérie à tout jamais. Par exemple, en 1887, un grand porte-parole ducolonialisme a déclaré sans hésitation: « La façon de gouverner une nation est del’assimiler, de la saisir à sa période larvaire, il ne reste qu’à nous nous réconcilionsavec les Arabes, et on les francise dans une certaine mesure, et alors, l’Afrique duNord nous appartient définitivement. » (Benrabah, 2013, p.26 ; ma traduction).Finalement, à l’époque sous la domination coloniale française, le gouvernementfrançais a alors mis en place une « politique d’assimilation linguistique » en Algérie.

Ces croyances des colonisateurs français formaient le noyau de l’idéologiesupérieure de la langue française et l’habitude du monolinguisme dans sa langue et saculture était inculquée presque dès le début de la naissance. Il est en relation avec lapolitique linguistique de leur pays. Lorsque la France a envahi l’Algérie, elle aégalement voulu transformer la langue de ce pays colonial en une langue unifiée, c’estleur habitude. Par conséquent, cette illumination a également été appliquer dansl’expansion coloniale française à l’étranger. La politique d’assimilation linguistiquedes colonisateurs français découle des inférences basées sur le français, affirmant quela civilisation française est supérieure aux civilisations coloniales autochtones etsouhaite que la culture algérienne soit « francisée ».

Chapitre 2. Mesures de la défrancisation aprèsl’indépendance

2.1 Application complète de l’arabisation

La compréhension humaine de la politique linguistique a traversé différentesétapes historiques et les différents spécialistes ont des compréhensions différentes dela politique linguistique. Après la Seconde Guerre mondiale, avec l’intensification dela recherche scientifique du langage, les relations entre le langage et la société se sontresserrées. Les linguistes australiens kalpan et baldauf avancent « La politiquelinguistique est des concepts linguistiques, des lois, des réglementations, des règles etdes pratiques qui mises en œuvre par une société, un groupe ou un système en vue deréaliser les changements linguistiques prévus. » Chen Zhangtai, un linguiste bienconnu dans notre pays, il estime « La politique linguistique est une règle et unemesure importante de l’État et du gouvernement en ce qui concerne le statutlinguistique, le rôle linguistique, le droit linguistique, la relation interpersonnelle, ledéveloppement linguistique, l’utilisation et la norme linguistique, c'est une expressionconcrète de l'attitude du gouvernement à l'égard des questions linguistiques.»

Les savants ont des opinions divergentes sur la compréhension de l’arabisation,l’érudit arabe qui s’appele Mohamed Benrabah estime que l’arabisation est « unepolitique remplaçant la France » et il croit que l’arabisation est une politique qui viseà supprimer le français. La sociolinguiste algérienne khaola taleb ibrahimi comprendque l’arabisation est un concept plus complexe, car elle considère littéralement quel’arabisation signifie littéralement « non-arabe en arabe » (Pan Jie, 2018, p.26 ; matraduction). À mon avis, je pense que l’arabisation appartient à l’Algérie pourrécupérer sa culture traditionnelle et à l’élimination de la colonisation.

2. 2 Deux points culminants de l’arabisation

Peu de temps après l’indépendance de l’Algérie, le gouvernement algérien étaittrès désireux de maintenir la culture traditionnelle du pays endommagée pendant lapériode coloniale, et accorder une grande attention à la propagation de la langue arabe.Pendant tout le processus d’arabisation, le gouvernement algérien afin d’affaiblir lacolonisation française, ils ont pris deux décisions majeures pour maintenir leuridentité nationale, la première a été de changer le nom de la capitale aprèsl’indépendance, et la seconde a été de mettre la langue arabe en Algérie des décenniesaprès l’indépendance, la langue arabe comme la seule langue officielle de l’Algérie.

2.2.1 Changement de la dénomination de la capitale

Avant l’indépendance de l’Algérie, la capitale algérienne « Alger » était traduiteen arabe par une prononciation française. Pendant l’administration du présidentBoumedienne[5], il a vigoureusement soutenu le développement de l’économienationale et l’application de la politiques d’arabisation. En 1963, le gouvernement apromulgué un décret abolissant la dénomination des villes et des bourgs qui a éténommée par la France, afin de réutiliser l’environnement algérien et de légaliser lepouvoir des peuples sur leur territoire national et de reconquérir les valeurs culturellesalgériennes ( Benrabah, 2013, p.54 ; ma traduction ). Le nom de la capitale est trèsimportant pour un pays, si on veut diffuser la langue arabe et promouvoir sa culturelocale, vous devez d’abord réformer à partir de la position la plus importante.

法语论文参考

Chapitre 3. Influence et résultat de la défrancisation............................. 31

3.1 Impacts de la défrancisation de l’Algérie.............................31

3.1.1 Impact positif............................31

3.1.2 Effet négatif...................................32

Conclusion..................................45

Chapitre 3. Influence et résultat de la défrancisation

3.1 Impacts de la défrancisation de l’Algérie

Le français équivaut au niveau de la langue maternelle en Algérie. La plupart dessavants considèrent la défrancisation comme un moyen de supprimer la colonisationet de rétablir l’identité nationale. Auparavant, le français couvrait tous les aspects del’Algérie, qu’elle soit publique ou privée, qu’elle soit formelle ou informelle. Après lamise en œuvre de la politique d’arabisation, l’utilisation du français en Algérie s’estheurtée à une énorme résistance, qui ne peut pas être totalement supprimée à la fois,mais la promotion de l’arabe et la suppression du français ont affecté l’Algérie denombreuses manières.

3.1.1 Impact positif

L’impact de la colonisation française sur l’Algérie est profond, L’intentioninitiale de la politique d’arabisation de l’Algérie était de restaurer l’identité nationaleet la culture traditionnelle du pays. La série de mesures de l’arabisation dans la languene réussit pas entièrement, mais elle a obtenu certains résultats pour la culturetraditionnelle algérienne et la langue arabe. Le gouvernement algérien a restreintl’utilisation du français dans tous les domaines, il a préconisé l’utilisation de l’arabe eta disposé l’arabe la langue officielle du pays, surtout dans le domaine de l’éducation,tout cela a permis à un plus grand nombre d’Algériens de mieux recevoirl’enseignement de la langue arabe et a renforcé l’étude de leur propre culture traditionnelle pour les peuples. En juillet 2012, la majorité de la population instruite,environ 70% de la population totale, avec une population totale d’environ 37,4millions, était capable de lire et d’écrire la langue arabe. Comparés à la situation de1962 à 1963, ces chiffres sont frappants. À cet égard, l’arabisation est une affairevenue (Benrabah, 2013, p.74 ; ma traduction ). Le peuple algérien est de plus en plusconscient de sa culture traditionnelle, et il a appris profondément sur l’arabe, et il y anombreux de Algériens ne sont plus analphabètes, Ce favorise grandement l’identiténationale de tout le pays et de la société.

Conclusion

L’Algérie est un pays nord-africain du Maghreb, c’est un pays islamique. Aprèsl’invasion de la France en 1830, la situation nationale de l’Algérie a changé beaucoup.Dans les 132 ans de colonisation française, afin que l’Algérie devient la propreprovince d’outre-mer, la France a mis en place une politique d’assimilation dufrançais à l’Algérie. Enfin, la société de l’Algérie a eu un impact énorme au-dessousde l’influence de la culture et la foi française, mais tout cela n’a pas complètementécrasé le peuple algérien. Finalement, ils ont obtenu son indépendance nationale en1962 à travers la guerre de libération nationale.

À la suite de la colonisation de la France, la culture française a été profondémentintégré dans la société algérienne. Après l’indépendance du pays, afin de maintenir laculture traditionnelle du pays et de restaurer l’identité nationale, le gouvernementnational de l’Algérie a mis en œuvre des politiques linguistiques pertinentes pourrestreindre la diffusion du français et promouvoir l’utilisation de la langue arabe, dansl’article ci-dessus, nous avons appris que l’Algérie a mis en œuvre de nombreusesréglementations et politiques obligatoires dans le domaine du public, de l’éducation etdu média, et il espère également remplacer l’utilisation du français en Algérie àtravers la langue internationale–l’anglais, pour supprimer le français et promouvoir ledéveloppement de l’arabe.

参考文献(略)

如果您有论文代写需求,可以通过下面的方式联系我们
点击联系客服